SAP FR

L’Agile et SAP S/4HANA – Des professionnels informatiques révèlent leurs plus grands défis de mise en œuvre

by | octobre 15, 2018

, , ,

L’Agile et SAP S/4HANA – Des professionnels informatiques révèlent leurs plus grands défis de mise en œuvre

Lorsque les entreprises commencent leur transition vers SAP S/4HANA, elles s’attendent à un retour sur investissement immédiat. Cependant, comme toute transition, elle peut mettre des mois, voire des années, à réellement porter ses fruits. Si la mise à niveau technique vers SAP S/4HANA peut nécessiter 3 mois d’attente, il faut compter 9 à 15 mois supplémentaires pour les modifications des processus métier, le code spécifique et l’assurance qualité.

 

Les entreprises qui cherchent à accélérer l’adoption de S/4HANA doivent elles-mêmes subir des changements en devenant plus agiles, un autre type de transformation que de nombreuses organisations trouveraient impossible à réaliser en même temps. Néanmoins, essayer de procéder aux changements nécessaires à S/4HANA avec un mode de livraison logicielle en cascade peut allonger les délais de façon considérable, tandis que l’adoption de nouvelles méthodologies de travail comme l’Agile lors d’une transformation technique complexe peut présenter ses propres défis.

 

Automatisation des Changements sur SAP

 

 

 

Cependant, avec les outils appropriés, il n’y a pas forcément que deux choix possibles.

Lors de notre récent webinaire, Les pratiques agiles de la transition vers SAP S/4HANA, nous avons demandé aux participants quels étaient leurs plus grands défis lors de la mise en œuvre de l’Agile. Voici ce qu’ils ont répondu :

 

Implementing Agile S4HANA

 

 

Si l’on met les budgets de côté, les défis sont entremêlés : un manque de collaboration de la part des fonctions métier, de trop nombreux outils et des équipes informatiques isolées.

 

Manque de collaboration des fonctions métier

Il arrive fréquemment que la chaîne d’outils de livraison SAP traverse de vastes organisations dispersées dans différentes régions du monde qui comprennent des équipes transversales. Par conséquent, les processus d’exécution sont entravés par des retards indésirables et des résultats potentiellement contraires aux attentes. Les équipes informatiques doivent collaborer dès le départ pour garantir l’efficacité maximale des étapes de planification, de développement, de vérification et de publication.

 

————

You might also like our blog
Culture agile vs outils agiles

————

 

S’agissant de l’Agile et de ses bonnes pratiques, la collaboration est essentielle. Le rapport de Forrester The State of Agile 2017 identifie le changement de comportement comme le plus grand obstacle à la mise en œuvre de l’Agile et la collaboration en fait indubitablement partie. Pour soutenir une transition vers S/4HANA, les organisations doivent tirer parti d’une solution qui intègre des capacités de collaboration, présente des objectifs clairs concernant la portée d’une version et permet aux équipes de collaborer aux mêmes objectifs grâce à des activités et des workflows connectés.

 

Avec Panaya Release Dynamix, la collaboration se fait en toute transparence. D’une part, les fonctionnalités de communication intégrées améliorent la collaboration parmi des parties prenantes dispersées dans différentes régions du monde pour une communication rapide et efficace entre les responsables des versions, les testeurs, les développeurs et les équipes métier. D’autre part, la transmission automatisée des activités soutient la collaboration en passant le relais d’un testeur au suivant de façon automatique dans un processus métier de bout en bout, avec une visibilité complète sur les activités du testeur précédent.

 

Automatisation des Changements sur SAP

 

De trop nombreux outils

Si la collaboration et la communication au sein de l’équipe sont des éléments essentiels de l’Agile, elles ne peuvent pas exister lorsque les équipes utilisent plusieurs outils pour travailler et suivre l’avancement. C’est d’autant plus vrai pour les équipes transversales. À cause du manque de visibilité sur le statut et l’avancement du projet global, il est presque impossible de réellement suivre et surveiller à la fois les signaux d’alarme potentiels et la réussite du projet. Par ailleurs, les responsables courent constamment après les équipes métier et informatique pour obtenir les informations dont ils ont besoin concernant l’avancement et la qualité, et travaillent ensuite laborieusement pour créer des mises à jour du statut, à la main. Le besoin ? Une solution capable de fournir de façon automatique et intelligente une analyse en temps réel des risques de l’avancement d’une version pour plusieurs vagues de projets à partir de l’ensemble des ressources.

 

Grâce à une vision axée sur les spécifications, Panaya Release Dynamix apporte aux responsables une visibilité sur l’avancement des étapes de développement et de test. Ainsi, les problèmes de qualité sont détectés rapidement, les défauts communs à plusieurs projets sont identifiés et les responsables peuvent dès le départ créer des plans de test associés aux différentes exigences. Cette vision en plusieurs dimensions sur les répercussions des modifications et les risques associés à la version permet aux responsables informatiques de prendre des décisions soutenues par des données, pour une approche plus proactive de la livraison logicielle.

 

———-

Vous pourriez également apprécier notre article
Méthodologie agile ou en cascade : comment sélectionner le bon outil

———-

Des équipes informatiques isolées

S’agissant de la livraison des modifications, la plupart des personnes impliquées dans le processus de développement logiciel savent très bien que les délais sont rarement respectés et que les retards font partie des plus grandes certitudes. Il en va de même lors des modifications au sein de SAP ou des mises à niveau du système. Les retards sont souvent accentués par le fait que chaque processus repose sur des équipes spécialisées pour traiter chaque étape, ce qui entraîne la formation de silos au fil du temps et rend toute communication avec les parties prenantes externes presque obsolète. Le résultat ? De mauvais processus d’exécution, des retards et même des résultats contraires aux attentes.

 

Pour en revenir à la communication (point de douleur n°1), si les modifications des applications SAP sont guidées par les fonctions métier, les informations doivent circuler en continu entre les équipes informatiques et les fonctions métier qui, au bout du compte, doivent valider le projet.

 

Grâce à une solution collaborative qui présente des objectifs clairs concernant la portée d’une version, les équipes transversales peuvent éliminer les silos en collaborant naturellement et sans effort. C’est précisément ce que propose Panaya Release Dynamix en automatisant les notifications et la transmission des étapes, en désengorgeant les goulots d’étranglement et en garantissant des workflows et séquences optimaux.

 

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de la transition vers S4/HANA, regardez le webinaire Les pratiques agiles de la transition vers SAP S/4HANA, qui aborde les sujets suivants :

  • Cinq conseils pour mettre en œuvre à la fois SAP S/4HANA et les pratiques agiles
  • Comprendre les modifications nécessaires au passage à SAP S/4HANA
  • Sélectionner la solution la mieux adaptée pour soutenir une transition vers SAP S/4HANA

 

Automatisation des Changements sur SAP

 

I Want Risk-Free Change

×