SAP S/4HANA Against Other ERP Products

Comparaison de SAP S/4HANA avec les autres solutions d’ERP sur le marché

Les progiciels de gestion intégrée (ERP) font désormais partie intégrante des organisations. Ils vous assistent dans la gestion de vos opérations pour en garantir le fonctionnement harmonieux et vous permettent de vous concentrer sur le développement de votre société. Cependant, pour parvenir à ce résultat, vous devez choisir le bon système d’ERP, autrement dit celui qui répond à vos besoins spécifiques. Ce choix peut être difficile à faire, surtout si vous n’avez jamais utilisé de système d’ERP jusqu’à présent, car vous n’avez aucun point de comparaison. Et même si vous avez déjà utilisé un système d’ERP, vous connaissez probablement très peu les autres solutions qui existent.

Dans cet article, nous allons comparer les trois principales suites logicielles d’ERP actuellement proposées sur le marché : SAP S/4HANAOracle E-Business Suite et Microsoft Dynamics. Mais avant de commencer, abordons les notions qui se cachent derrière le terme « ERP ».

Prepping for S/4Hana Guide FR

Qu’est-ce qu’un progiciel de gestion intégrée (ERP) et comment peut-il aider votre société ?

Un ERP est un logiciel utilisé pour gérer les opérations quotidiennes essentielles au fonctionnement de toute société. Il centralise toutes les fonctions d’une organisation dans une base de données unique, ce qui garantit l’intégrité des données puisque tous les services peuvent s’appuyer sur les mêmes informations pour répondre à leurs besoins. Cette source d’informations unique apporte également des renseignements plus pointus qui permettent de répondre aux questions stratégiques de votre entreprise, comme la comparaison entre les profits de vos ventes d’une année à l’autre ou les raisons pour lesquelles des délais de production sont plus longs que prévu. Par ailleurs, un ERP permet d’améliorer votre productivité en automatisant les opérations métier fondamentales.

La comparaison

SAP S/4HANA, Oracle E-Business Suite et Microsoft Dynamics ont chacun leurs propres forces et faiblesses. Dans les sections suivantes, nous allons comparer ces trois solutions en nous basant sur les fonctionnalités que les entreprises recherchent habituellement dans un ERP.

————

Vous pourriez également apprécier notre article
Greenfield et Brownfield : deux approches du passage à SAP S/4HANA

————

Déploiement et mise en œuvre

De nos jours, chaque solution d’ERP ou presque propose un déploiement sur site ou dans le cloud. SAP S/4HANA Cloud permet une mise en œuvre pilotée par le système pour un déploiement rapide et s’accompagne d’un processus métier prêt à l’emploi conforme aux bonnes pratiques de SAP. D’un autre côté, Oracle Modern Best Practice apporte un ensemble d’exécutions de processus métier de bout en bout qui permet de déployer l’ERP d’Oracle dans le cloud plus rapidement et qui présente moins de risques. Microsoft Dynamics propose Rapid365 pour ses bonnes pratiques de déploiement dans le cloud.

Ces outils de déploiement rapide évitent aux entreprises d’avoir à définir des paramètres dans des tableaux de configuration, car le système fournit déjà la configuration préalable nécessaire à la mise en œuvre de l’ERP. Il s’agit notamment du plan comptable, des structures organisationnelles et des seuils d’approbation, qui facilitent tous la mise en œuvre.

En parlant de mise en œuvre, le logiciel n’est pas le seul facteur à impacter le calendrier, les coûts et les risques d’un projet de mise en œuvre d’ERP. Au contraire, il est également important de prévoir une stratégie de test et de mise en œuvre. Le calendrier et les coûts du projet sont en outre fortement influencés par la complexité des opérations métier et des ressources nécessaires.

————

Vous pourriez également apprécier notre article
SAP S/4HANA Cloud vs. On-Premise

————

Fonctionnalité et adaptabilité

Microsoft est considéré comme un nouvel acteur de l’ERP ; ses fonctionnalités n’ont pas été entièrement optimisées et sont toujours en cours de finalisation. De nombreux utilisateurs déplorent la lenteur de Microsoft Dynamics lors de la génération de rapports et considèrent que ses modules de gestion du capital humain laissent à désirer par rapport à ceux de ses concurrents.

Oracle et SAP ERP, à l’inverse, sont des solutions matures qui disposent chacune de produits riches en fonctionnalités. Par exemple, la différence au niveau de la structure des nomenclatures (BOM) due à la disponibilité des matériaux dans chaque région influence les rapports de coûts de fabrication. Pour résoudre ce problème, Oracle E-Business Suite dispose d’une fonctionnalité qui permet à ses utilisateurs de consulter des informations sur la visibilité des stocks mondiaux tout en conservant les attributs des articles locaux. De plus, SAP S/4HANA propose une planification détaillée pour la fabrication incluant une fonctionnalité de modes alternatifs. Celle-ci vous permet de choisir automatiquement un autre plan de production si votre plan principal n’est pas viable.

Le tableau ci-dessous comporte une liste plus détaillée des modules proposés par chaque solution d’ERP :

Microsoft DynamicsOracle E-Business SuiteSAP S/4HANA
  • Ventes
  • Finance
  • Service à la clientèle
  • Service sur site
  • Vente au détail
  • Gestion du capital humain
  • Finance
  • Fabrication
  • Gestion des commandes
  • Chaîne d’approvisionnement
  • Achats
  • Gestion du transport
  • Gestion du capital humain
  • Chaîne d’approvisionnement et logistique
  • Fabrication et production
  • Gestion des actifs
  • Finance et comptabilité
  • Recherche et développement
  • Entretien et sous-traitance
  • Gestion des ventes et des commandes
  • Gestion du capital humain

Tableau 1 : Modules proposés par Microsoft Dynamics, Oracle E-Business Suite et SAP S/4HANA

Le tableau montre clairement que SAP S/4HANA propose un ensemble de modules plus complet que les deux autres solutions. Cela vous permet de couvrir un plus grand nombre d’aspects de vos opérations métier.

Par exemple, imaginons que votre entreprise construise des véhicules ou de pièces détachées automobiles et qu’elle doive sortir un nouveau concept de produit tous les deux ans. Dans un tel contexte, les modules de recherche et développement de SAP permettent à votre organisation de planifier le produit et le projet en détail. Grâce aux modules de fabrication et de production, le service chargé de la production peut accéder aux fonctionnalités de recherche et développement et planifier la production en conséquence. Dans le même temps, le service chargé de la production peut tenir compte des données sur les ventes des années précédentes, ainsi que des modèles fournis par le service commercial si celui-ci utilise la fonctionnalité de gestion des ventes et des commandes proposée par SAP.

L’intégration de tous les services sera ainsi plus fluide sans qu’il soit nécessaire de connecter un système à un autre, une tâche qui peut être ardue puisque les données ne sont pas transmises en temps réel et risquent d’être incohérentes. Les modules plus complets donneront à votre organisation un avantage compétitif, car vous serez en mesure de réagir rapidement à l’évolution des conditions du marché en tirant parti des analyses de données en temps réel.

Cependant, en terme d’adaptabilité de l’interface utilisateur, Microsoft Dynamics présente un avantage puisque son interface conviviale et sa compatibilité avancée avec les écrans tactiles mobiles permettent aux utilisateurs finaux de se former et de se familiariser plus rapidement avec le système. Autrefois, la courbe d’apprentissage de SAP S/4HANA était plus longue, mais ce n’est plus le cas grâce à l’IU Fiori de SAP. Si elle n’en est encore qu’à ses débuts, cette interface simple et rapide peut grandement faciliter l’adoption du nouveau système SAP S/4HANA. Oracle E-Business Suite, d’un autre côté, dispose d’une interface et de capacités mobiles encore limitées.

Bien entendu, le fait qu’un produit dispose de capacités limitées ne signifie pas toujours que ce n’est pas un bon choix. Par exemple, si vous souhaitez vous concentrer sur la planification et l’exécution de votre processus de fabrication, vous chercherez peut-être choisir un produit offrant une puissante fonctionnalité dans ce domaine précis, sans vous inquiéter de ses options limitées en termes de développement mobile. À l’inverse, si votre objectif principal est de disposer d’un tableau de bord fiable sur les appareils mobiles, choisissez le produit qui offre les meilleures capacités en terme d’interface mobile. Assurez-vous simplement d’évaluer le produit convenablement en vous basant sur les besoins et les exigences de votre organisation.

————

Vous pourriez également apprécier notre article
Guide de migration SAP S/4HANA

————

Flexibilité et évolutivité

Ces trois solutions apportent toutes un certain degré de flexibilité et d’évolutivité. SAP S/4HANA et Oracle E-Business Suite sont plus flexibles du point de vue de développement et de la personnalisation du programme, et SAP S/4HANA est la solution la plus évolutive, car elle gère mieux la standardisation.

Par exemple, lorsqu’une organisation multinationale mène une campagne d’expansion agressive à travers le monde, la stratégie la plus efficace et la plus rentable peut être de standardiser les opérations de tous ses sites, dans le monde entier. Dans ce cas, SAP S/4HANA serait susceptible de mieux lui correspondre, car cette solution permet à l’organisation d’évoluer facilement sans s’inquiéter de la dispersion de son système d’ERP.

D’un autre côté, Microsoft Dynamics est un meilleur choix pour les entreprises qui requièrent une plus grande flexibilité (sans personnalisation) pour répondre aux besoins toujours changeants des parties prenantes, sans chercher à normaliser leurs opérations à l’échelle internationale. Microsoft Dynamics est légèrement plus flexible, car il permet aux clients d’acquérir uniquement le module de solution qui répond à leurs attentes. Ils peuvent ensuite ajouter d’autres modules s’ils prévoient de faire évoluer leur société ou d’élargir leurs opérations.

Technologie

Microsoft, Oracle et SAP s’appuient tous sur l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle pour créer leurs produits. Tous trois proposent des analyses et des renseignements métier supérieurs à la moyenne, mais on considère souvent que la solution SAP S/4HANA est meilleure que ses concurrents en raison de son architecture en mémoire qui apporte vitesse, performances et visibilité en temps réel.

Cependant, lorsqu’il s’agit d’intégration technique, la solution de SAP est la moins privilégiée. L’intégration technique est la capacité à s’intégrer à d’autres logiciels métier, autrement dit la capacité à transférer et récupérer des données d’un système à l’autre. Si vous souhaitez intégrer votre système SAP à des applications tierces, vous devrez payer un supplément pour la licence. Cela devient particulièrement difficile lorsque le système est fortement personnalisé.

Oracle E-Business Suite est bien plus facile à intégrer à des systèmes tiers qui reposent sur différents outils et méthodes. Microsoft Dynamics, d’un autre côté, présente les avantages les plus importants, en raison de sa facilité d’intégration à d’autres produits Microsoft comme Microsoft Office.

Conclusion

Pour une organisation de petite taille qui est toujours en cours de développement et n’a pas encore arrêté son modèle commercial, il vaut peut-être mieux choisir une solution qui apporte une plus grande flexibilité, car les changements du modèle commercial seront ainsi plus faciles à gérer. Cependant, une fois que l’organisation aura grandi et qu’elle prévoira d’étendre plus largement ses opérations, il est possible que cette solution ne lui corresponde plus et qu’un produit offrant une plus grande évolutivité soit plus adapté. D’un autre côté, le choix de la solution qui dispose des fonctionnalités les plus complètes n’est pas toujours la garantie d’un retour sur investissement (ROI) plus rapide. En réalité, vous aurez gaspillé vos ressources si ces fonctionnalités ne sont pas utilisées.

Le choix de la meilleure solution d’ERP pour votre organisation peut être déroutant si vos besoins ne sont pas clairement définis. Évaluer chaque solution d’ERP sur la seule base de paramètres techniques n’est pas une bonne idée. À la place, vous devriez également prendre en compte les perspectives des fonctions métier et de la direction.

Si vous utilisez déjà une certaine solution d’ERP et souhaitez migrer vers SAP S/4HANA ou Oracle E-Business Suite, Panaya peut vous assister dans ce processus.

Prepping for S/4Hana Guide FR