E2E Testing

Trois étapes pour ne pas faire d’impasse lors d’une livraison et apporter l’agilité en entreprise

by | novembre 25, 2018

, , , , ,

Trois étapes pour ne pas faire d’impasse lors d’une livraison et apporter l’agilité en entreprise

Dans l’économie numérique actuelle, tout le monde cherche à accélérer les cycles de versions en adoptant des pratiques agiles et de livraison continue. Cependant, selon une étude récente de Forrester, « l’agilité à l’échelle des équipes, des divisions et de toute l’entreprise reste relativement rare […] et près des deux tiers des entreprises ne sont pas encore satisfaites de la fréquence des montées de version. »

 

Si les résultats de l’enquête mettent en avant les défis rencontrés par les organisations lors de la mise en œuvre de ces méthodologies, ils soulèvent également une interrogation quant à la progression de la plupart des organisations dans leur transformation vers l’agile. Où en sont les organisations (c’est-à-dire les utilisateurs finaux) par rapport aux éditeurs de logiciels indépendants ?

 

Entre les Orgs du secteur informatique et les éditeurs de logiciels, le fossé en matière d’agilité et de livraison continue est de plus en plus large. Des études montrent que, si l’on s’intéresse aux entreprises gouvernementales et aux entreprises utilisateurs finaux, seules 24 % maîtrisent bien les pratiques agiles, contre 40 % des éditeurs de logiciels indépendants. Comment s’explique un tel écart ? Quels défis rencontrent ces organisations lorsqu’elles souhaitent mettre en œuvre la livraison continue ?

 

Comme le montre l’infographie ci-dessous, Comment ne pas faire d’impasse lors d’une livraison, le manque de compétences, le manque de temps et la culture d’entreprise figurent parmi les principaux défis cités par environ 50 % des organisations interrogées. Par ailleurs, le manque de budget, d’automatisation et de technologie affecte environ un tiers des organisations.

 

Par conséquent, comment les organisations peuvent-elles surmonter ces défis et mettre en œuvre des cycles de versions plus fréquents sans compromettre la portée et la qualité ?

 

 

Pour augmenter la fréquence des cycles de livraisons, les organisations doivent adopter une méthodologie Agile en entreprise. Pour ce faire, il est nécessaire que l’ensemble de l’organisation, y compris les équipes informatique et métier, adopte un nouvel état d’esprit qui lui permette de comprendre que les feuilles de route des produits doivent tenir compte à la fois des résultats techniques et métier. De plus, pour répondre en même temps aux besoins techniques et métier, il faut commencer par intégrer de la collaboration et de l’alignement pour ensuite y ajouter de l’automatisation. Ensemble, ces trois éléments garantissent que chaque version réponde aux attentes en termes de portée, de délai et de qualité.

Collaboration

Les grandes entreprises sont habituellement divisées en de nombreuses équipes indépendantes, l’ennemi juré de l’agile. En réalité, la séparation entre les équipes informatique et métier est inhérente à la culture d’entreprise. Ces deux équipes ont souvent des objectifs différents alors qu’elles devraient partager un objectif stratégique commun consistant à faire avancer l’entreprise. Par ailleurs, chaque partie prenante du cycle de vie du produit a un domaine d’expertise différent impliqué dans diverses activités de livraison, ce qui rend la collaboration indispensable pour accélérer le développement logiciel.

Les experts métier, les analystes métier, les professionnels du contrôle qualité et les développeurs ont tendance à se concentrer uniquement sur leur propre rôle au sein de la chaîne d’outils. Pour obtenir de meilleurs résultats, ils doivent travailler ensemble dès le départ afin de garantir une planification réaliste et efficace de chaque cycle. Si les équipes utilisant Scrum maîtrisent la collaboration, de nombreuses autres équipes au sein de l’organisation n’ont pas mis en place ce mode de travail collaboratif. Les outils qui promeuvent la collaboration par le biais de la communication, de la visibilité et des directives et workflows internes aident à faire tomber les barrières qui existent entre les personnes et, finalement, à améliorer l’efficacité.

Alignement de la chaîne de livraison

Les organisations doivent aligner le métier, la livraison logicielle et le DevOps grâce à des outils et techniques qui permettent de diffuser l’accès aux données à travers tout le spectre des activités. Aujourd’hui, la chaîne d’outils de livraison logicielle est très fragmentée et les données sont stockées au sein de différents outils, équipes et, ironiquement, sur des tableaux blancs dans les salles de réunion. Depuis la gestion de la chaîne de valeur et la gestion des projets et portefeuilles jusqu’au niveau des spécifications, du développement et des tests, toutes les parties prenantes disposent d’informations pertinentes à partager et des renseignements exploitables afin de déterminer les étapes suivantes. Rassembler toutes les données sur une même plateforme permet aux équipes informatique et métier de prendre rapidement des décisions intelligentes qui sont visibles par toute l’organisation, afin de garantir que tout le monde s’aligne sur les objectifs stratégiques définis par l’entreprise.

Automatisation

L’automatisation est la clé d’un workflow agile, et les processus manuels ne peuvent pas suivre le rythme du développement logiciel agile. Pour travailler plus vite, en utilisant les données amassées tout au long du cycle de livraison logicielle, les organisations ont besoin d’un outil capable d’aller au-delà de l’automatisation traditionnelle. Voici quelques exemples de processus qui peuvent être automatisés au sein de la chaîne de livraison pour en garantir l’efficacité : l’identification des points d’entrée des demandes de modification affectés par plusieurs spécifications pour un cycle de version, la localisation précise d’un bug à l’échelle du système qui nécessite un traitement particulier, la réaffectation des tâches de test aux équipes dédiées ou plus disponibles, l’exécution d’un balayage de sécurité d’un code adapté et l’identification des vulnérabilités éventuelles, l’analyse des performances en temps réel et la préparation de plans de test optimisés. Il en existe beaucoup d’autres.

 

Vous souhaitez éviter les impasses dans vos livraisons ? Retrouvez des conseils pratiques à mettre en œuvre au sein de votre organisation dans notre livre blanc, Introduire de l’agilité au niveau des applications d’entreprise

 

I Want Risk-Free Change

×