Les tests UAT – Direction le centre de crise ?

Que sont les tests UAT ?

Les tests de validation utilisateur (UAT) constituent l’étape finale de tout cycle de développement logiciel. A cette étape, les utilisateurs testent le logiciel pour voir s’il est capable d’effectuer, en situation réelle, les tâches pour lesquelles il a été conçu. Les UAT vérifient la conformité du produit aux attentes des clients. Les testeurs UAT ont pour objectif de valider les modifications effectuées en se basant sur les demandes originales.

Qui effectue les UAT ?

Les UAT requièrent à la fois des experts fonctionnels et des utilisateurs métier. Les experts sont chargés de l’aspect technique du développement logiciel. Cependant, les utilisateurs métiers sont absolument essentiels à la réussite d’un test UAT. Après tout, ils sont les seuls à savoir exactement à quoi doit ressembler le résultat de la modification. Un logiciel peut être complètement fonctionnel d’un point de vue technique et échouer aux tests malgré tout, car il n’est pas conforme aux modifications demandées. Il en va de même pour les tests des applications packagées.

Par exemple, imaginons qu’un nouveau bon de commande ait été amélioré de façon à inclure un nouveau sous-champ pour les commandes par Internet. Un test unitaire permettrait de le confirmer. Un test de validation doit garantir que ce même bon de commande fonctionne correctement. Le nouveau format du bon de commande doit fonctionner correctement, tout au long des processus de l’achat au paiement (P2P). Ce processus comprend la création du bon de commande, son approbation, la création du reçu et celle de la facture, et la prise en compte du bon de commande dans la comptabilité.

Comment simplifier les tests UAT pour les utilisateurs métiers

Pourquoi réaliser des UAT ?

Sans UAT adéquats, on peut croire que les modifications ont été effectuées. En réalité, il est possible que le travail ne soit pas terminé. Ce problème pourrait très bien être découvert par les utilisateurs, après le déploiement de la plateforme.

Dans ce cas, le retour à un test UAT plus approfondi ne représente pas le coût le plus élevé, mais dans la perte de réputation. Les UAT sont là pour répondre à la question « avons-nous produit le résultat souhaité par les clients ? ».

Des tests UAT rigoureux, bien pensés et bien conçus sont importants pour saisir précisément les demandes des utilisateurs d’une façon directe et vérifiable. Des tests de haute qualité sont également essentiels à l’identification des problèmes qui, autrement, ne seraient pas décelés lors des tests d’intégration ou des tests unitaires. Enfin, les tests UAT donnent un aperçu au niveau macro de la complétion du système.

De la même façon, les tests UAT constituent une bonne protection contre les problèmes qui surviennent lorsque les modifications demandées ne sont pas communiquées aux développeurs de façon efficace. Les développeurs peuvent croire qu’ils ont suivi les spécifications à la lettre, mais ne remarquer qu’ils ont fait une erreur qu’une fois celle-ci publiée auprès des clients. Ce problème est particulièrement fréquent lorsque les exigences changent en cours de projet. Parfois, les développeurs qui devraient mettre en œuvre ces modifications n’en sont pas informés.

———-

Nous vous invitons à visionner également
Témoignage Lapeyre – Comment Lapeyre a automatisé son testing

———-

Comment gérer au mieux les UAT

Si vous êtes arrivé aussi loin, cela signifie que vous finalisez actuellement les tests des toutes dernières modifications de votre application packagée. Si vous utilisez encore Excel ou des outils traditionnels de gestion des tests, votre équipe chargée des UAT est certainement dans l’une des situations suivantes :

  1. Elle court après les utilisateurs métier
  2. Elle rassemble les utilisateurs métier dispersés dans différentes régions du monde pour une session de tests 24 heures sur 24

Si le premier scénario vous parait familier, vous êtes probablement à deux doigts de la crise de nerfs. D’un côté, les parties prenantes ne répondent pas à vos demandes incessantes. De l’autre, elles vous harcèlent pour que leurs modifications soient livrées à temps. De préférence hier. Même lorsque les tests sont en cours, vous n’avez aucune visibilité sur leur statut.

Le second scénario, bien que limité par un calendrier, peut coûter très cher. Réunir des utilisateurs métier dispersés dans le monde entier en un seul endroit n’est pas la solution la plus efficace. Une pile de post-it non plus.

UAT Dashboard
Panaya’s UAT Dashboard

Les quatre phases des UAT

Le suivi des bonnes phases est essentiel au succès de vos tests UAT. Heureusement, les quatre phases des UAT sont assez simples.

1.  Collecte de connaissances pour les plans de test

La planification des tests UAT devrait toujours commencer par la collecte des informations nécessaires à la création d’un test complet, qui a les meilleures chances de tester efficacement les modifications demandées. Voici une liste d’informations à inclure obligatoirement :

  • La liste des processus métier à tester
  • Les directives concernant les données à utiliser
  • Les résultats des tests attendus
  • L’équipe responsable des tests UAT
  • La séquence des actions ou étapes de test à suivre à un niveau élevé

En général, l’ensemble du processus nécessite une collaboration approfondie entre le responsable des intégrations, les différents responsables fonctionnels et les responsables des processus métiers concernés.

2. Allocation des étapes métier

Les étapes métier n’ont pas toutes besoin d’être testées. Certaines étapes restées inchangées peuvent être ignorées sans risque. Vous ne devriez jamais commencer vos UAT sans avoir défini le périmètre de votre projet. Autrement, vous découvrirez que celui-ci aura rapidement tendance à enfler. Sans définir le périmètre à l’avance, il peut devenir difficile de déterminer ce qui est essentiel à la réussite de votre test.

3. Conception des tests UAT

Une fois que vous connaissez le périmètre de votre test UAT, vous pouvez passer à sa conception. Les informations collectées lors de la première étape vous serviront également pour concevoir votre test. Au fil du temps, quand vous aurez des cas d’utilisation auxquels vous référer, cette étape deviendra bien plus facile.

4. Exécution des tests UAT

Une fois votre processus d’UAT clairement défini, vous pouvez désormais le mettre en œuvre et déterminer si vous devez ou non passer en production. Pour réussir votre test UAT, vous devez comprendre ce qui est nécessaire à sa gestion.

À quoi ressemble un processus d’UAT efficace ?

La mise en place des outils adéquats peut vous permettre de rationaliser facilement vos tests de validation utilisateur (UAT) et de réduire de moitié le temps et les efforts que vous avez investis jusqu’à présent.

Définissez le périmètre au besoin

S’agissant de la définition du périmètre de votre projet, vous n’irez pas bien loin sans une contribution de vos utilisateurs métier. Cependant, leur demander de lister toutes les informations importantes dans des feuilles de calcul peut être très chronophage. La bonne solution de gestion des tests devrait pouvoir guider les utilisateurs à travers ce processus, de façon intuitive. Ainsi, au lieu de vous forcer à redéfinir le périmètre de chaque projet en partant de zéro, une solution de gestion des tests est capable de réexploiter les plans de test afin de permettre aux utilisateurs de commencer immédiatement.

Planifiez correctement

Pour vous assurer que les tests reflètent réellement les processus métier de bout en bout, il est essentiel d’impliquer à la fois les utilisateurs fonctionnels et métier par le biais d’une plateforme standardisée, et ce, dès le départ. La solution adéquate doit proposer des technologies collaboratives permettant de coordonner des utilisateurs dispersés dans différentes régions du monde et appartenant à des équipes transversales. Elle doit également être assez intuitive pour garantir l’implication de vos utilisateurs métier dans ce processus.

Accélérez l’exécution des tests

Les copier-coller de captures d’écran des résultats de test sous Word ou Excel sont très chronophages. Accélérez vos tests UAT grâce à la gestion automatisée de la documentation, des workflows et des défauts afin d’optimiser l’exécution des tests en documentant les tests planifiés à l’aide d’un enregistreur ou de tests d’exploration. L’outil adéquat vous aidera à documenter les tests par le biais d’un enregistreur et à les répéter au besoin afin d’accélérer les tests et de réduire les allers-retours entre le développement logiciel et les tests.

Évaluez et suivez

Lorsque vous commencez par une approche axée sur les processus métier, il est bien plus facile de suivre les processus de test à travers le cycle de test. Au lieu de compter sur des feuilles Excel peu fiables et difficiles à gérer, tirez parti de tableaux de bord en temps réel pour vous aider à suivre plusieurs cycles de test, à la fois au niveau des tests et des processus métier. Suivez les défauts et gérez les tests en souffrance en tirant parti des rappels et notifications intégrés afin de réaffecter les tests de façon proactive ou d’envoyer des rappels aux parties prenantes concernées.

UAT Cycles

Documentation du processus d’UAT

Il est important de documenter votre stratégie et votre plan global de tests UAT. Cela peut améliorer les résultats de vos tests actuels et futurs. Cette documentation devrait comprendre :

  • Les situations sortant du cadre qui mériteraient d’être testées
  • Les attentes concernant le test
  • Les normes de réussite généralement acceptées
  • La façon d’effectuer le test
  • Les responsables et les participants
  • Le périmètre du travail
  • Le lieu utilisé

Incluez également tous les scénarios de test ou cas d’utilisation pertinents qui ont fonctionné par le passé. Pensez à documenter non seulement les résultats des tests, mais également la structure et la gestion des tests. Documentez vos scénarios de test. Votre documentation devrait être traçable et annotée.

Résultats des scénarios des tests UAT

Les résultats des UAT devraient être aussi faciles à documenter et à consulter que possible. De nombreux responsables des tests considèrent à tort que les feuilles Excel sont « aussi faciles que possible » à utiliser. Voici quelques exemples de données que vous devriez inclure :

  • Critères d’acceptation
  • Impact métier (par exemple fort, moyen ou faible)
  • Besoin métier
  • Commentaires
  • Date d’exécution
  • Résultats attendus
  • Nom du testeur
  • Réussite/Échec
  • Nom du scénario de test
  • Étapes définies du scénario de test
  • Numéro du scénario de test

Vos testeurs devraient enregistrer de façon indépendante les résultats de leurs UAT. La documentation devrait être passée en revue tous les jours. Tout problème identifié tôt devrait être traité immédiatement.

Approbation

Les utilisateurs devraient disposer d’exigences bien documentées concernant les actions à effectuer avant le passage en production. Classez les problèmes en fonction des scénarios de test à fort, moyen ou faible impact. Ensuite, corrigez tout problème à fort ou moyen impact avant le passage en production. Ne remettez à plus tard que les items de la priorité la plus faible.

———-

Vous pourriez également apprécier notre article
Optimiser la qualité et la valeur grâce au cycle de vie des tests logiciels

———-

Les grands écueils des UAT

Voici les écueils les plus fréquents des UAT. Prêtez-y attention lors de la conception de votre test UAT et tout au long du processus de test :

  • Impliquer les utilisateurs métier non techniques
  • Faciliter la collaboration entre les utilisateurs
  • Réduire les temps d’inactivité entre les testeurs
  • Améliorer la visibilité et le contrôle sur l’ensemble du processus de test
  • Assurer la qualité des preuves de test sans affecter la productivité des utilisateurs
  • Le temps et les coûts de transport des testeurs vers un même endroit
  • La disponibilité des utilisateurs métier

Simplifiez les tests UAT avec Panaya

Tout cela a l’air compliqué ? Choisir judicieusement votre solution de gestion des tests peut vous aider à simplifier vos cycles UAT. Lorsqu’elles cherchent un outil de gestion des UAT, des sociétés comme AGC, Shiseido et bien d’autres se tournent vers Panaya pour les aider. Lors du déploiement d’un projet UAT couvrant différentes organisations et régions, les entreprises se concentrent sur l’atteinte des exigences suivantes :

  • Une meilleure adhésion des utilisateurs clés
  • Un meilleur retour sur investissement
  • Moins de goulets d’étranglement
  • Une visibilité absolue

Pour atteindre toutes ces exigences, il est important de choisir un outil qui reflète les processus métier réels. Panaya Test Dynamix est une solution de test de bout en bout. Elle permet de simplifier les UAT tout en réduisant les efforts de test de 30 %. Les UAT ne sont plus une épreuve. Téléchargez notre eBook Les tests de validation utilisateur simplifiés pour plus de renseignements exploitables sur la façon de rationaliser et de simplifier vos processus d’UAT.

Grâce à cet eBook, vous apprendrez à :

  • Automatiser un nombre plus important d’éléments de vos tests de validation utilisateur
  • Convaincre les testeurs clés avec une grande simplicité d’utilisation
  • Remporter l’adhésion des utilisateurs métier
Comment simplifier les tests UAT pour les utilisateurs métiers
600