Livraison Agile en entreprise : la garantie de l’agilité à l’échelle

L’adoption de pratiques Agiles progresse rapidement en entreprise, ce phénomène s’accompagnant d’autres changements. Deux enseignements ressortent du dernier rapport The State of Agile 2017: Agile at Scale rédigé par Diego Lo Giudice, vice-président et analyste principal chez Forrester : d’une part, les entreprises de toutes tailles se rendent compte du caractère incontournable de l’agilité d’un point de vue organisationnel ; et d’autre part, la réussite de l’adoption de ces pratiques est intimement liée à la mise en œuvre du DevOps en parallèle. 

 

L’Agile est en plein essor : en augmentation constante et régulière depuis 2013, le pourcentage d’équipes de développement utilisant ces pratiques en entreprise a désormais doublé pour atteindre quasiment les 50 %. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que cette approche est devenue la clé de l’innovation mondiale, et est au cœur de certaines des plus grandes avancées technologiques. Les dernières enquêtes montrent ainsi que les adeptes de l’Agile continuent d’étendre leur adoption de ces pratiques –jusqu’au stade où 56 % de ces organisations sont aujourd’hui considérées comme expertes dans ce domaine.

 

 

 

Les avantages pour les entreprises

Mises en œuvre correctement, les techniques agiles créent davantage de valeur pour l’entreprise que les méthodes traditionnelles. Les avantages de l’agilité se manifestent dans trois grands domaines :

  • Un meilleur alignement entre équipes métiers et techniques
  • Des releases plus fréquentes
  • Une création de valeur plus rapide

Un meilleur alignement entre équipes métiers et techniques

Basée sur un framework lean, la livraison Agile synchronise les équipes de livraison et de production vers les mêmes objectifs. Elle favorise également l’alignement de l’ensemble des parties prenantes impliquées dans le processus de changement sur les objectifs principaux de l’entreprise. Grâce à la mise en œuvre des pratiques agiles, 66 % des organisations expertes dans ce domaine revendiquent une meilleure collaboration entre équipes métiers, de tests, de développement et de livraison.

Des releases plus fréquentes

La fréquence des releases constitue un objectif informatique stratégique pour de nombreuses organisations. En passant à une cadence plus soutenue, les équipes informatiques répondent aux besoins de l’entreprise le plus rapidement possible. Contrairement à l’approche Waterfall traditionnelle, les méthodes Agiles permettent aux équipes informatiques de s’engager à livrer en production par petites étapes progressives, c’est-à-dire en livrant d’abord des fonctionnalités plutôt que des projets dans leur intégralité. De cette façon, 83 % des entreprises combinant pratiques Agiles et DevOps ont déclaré avoir augmenté la cadence de leurs releases, contre 74 % des entreprises n’ayant pas intégré ces deux structures en même temps.

Une création de valeur plus rapide

Selon les résultats de l’enquête de Forrester, 59 % des experts de l’Agile affirment générer plus rapidement de la valeur à tous les niveaux. En outre, 69 % des entreprises mettant en œuvre des pratiques DevOps et Agiles prétendent créer plus rapidement de la valeur pour l’entreprise. Ces résultats prouvent que l’association des deux est la meilleure approche possible pour les organisations cherchant à parvenir à une agilité à l’échelle.

 

 Agilité + DevOps : pourquoi ça marche

Être « Agile », c’est savoir agir rapidement ; être capable de réévaluer et de s’adapter à tout moment et tout au long d’un projet. De son côté, le DevOps consiste à automatiser les processus entre les équipes de développement et d’exploitation, en vue de développer, tester et livrer des logiciels de qualité en production. DevOps et Agile sont donc complémentaires : les deux pratiques ont en commun le concept clé du renforcement de la culture de collaboration entre les équipes. Ensemble, ces approches orientent l’entreprise sur le parcours de transformation numérique adéquat pour une meilleure expérience client – la garantie d’une hausse du chiffre d’affaires, comme le montrent les études. 

 

 

 

L’agilité dans l’entreprise d’aujourd’hui

Néanmoins, le problème avec l’Agile et le DevOps est la capacité des grandes entreprises à mettre en œuvre ces pratiques avec succès. Lors d’un sondage réalisé par Forrester, 40 % des éditeurs de logiciels déclaraient y être parvenus dans plus de 3 quarts de leurs équipes, contre seulement 24 % des grandes entreprises.

 

Dans une entreprise dite « Agile », les responsables informatiques doivent assister les équipes métiers dans la création de cycles de planification rapides, intégrés et continus, qui se traduisent par la livraison fréquente de valeur sous forme de nouvelles fonctionnalités. Les méthodologies en cascade et les longs cycles de mise en production trimestriels ne permettent pas de faire face à des changements constants.

 

Pour s’adapter à un environnement en constante évolution, les chefs de projets et les responsables de la livraison de solutions développent donc des méthodes Agiles. Contrairement aux éditeurs de logiciels, l’agilité des grandes entreprises nécessite des changements importants en termes de culture, d’organisation et de processus, qui ne sont pas inhérents aux modèles de travail existants. Dans les faits, le leadership exécutif et les compétences sont encore insuffisants, et le changement de comportement est toujours un obstacle majeur au changement organisationnel nécessaire. Alors, comment combler ces lacunes ?

Parvenir à une livraison Agile en entreprise

La mise à l’échelle de capacités Agiles dans toute l’entreprise peut s’avérer difficile en raison d’un isolement entre les équipes (silos), de la présence d’une multitude de solutions et des différentes méthodes de livraison en production. Les entreprises doivent adopter une solution « EAD » (Enterprise Agile Delivery – Livraison Agile en entreprise) leur permettant de produire de la valeur en alignant la livraison d’application sur les objectifs stratégiques tout en accélérant la fréquence des releases.

 

Grâce à une collaboration et à une visibilité sur l’ensemble de l’entreprise, l’EAD permet de superviser en temps réel la progression du traitement des flux de demandes (comme les besoins fonctionnels), afin de gérer les risques plus efficacement et de produire de la valeur plus souvent et de manière plus sûre. En outre, en mettant les équipes métiers, de tests, de développement et de livraison sur la même longueur d’onde avec des activités connectées et des workflows centrés sur les mêmes objectifs, l’entreprise garantit la production d’expériences clients nouvelles et de meilleure qualité.

 

L’EAD garantit l’agilité à l’échelle, permettant ainsi aux équipes informatiques de créer davantage de valeur pour l’entreprise –et ce plus rapidement que les méthodes traditionnelles.

 

Découvrez comment relever les défis liés à la mise en place d’une agilité à l’échelle, et comment les méthodes Agiles et DevOps favorisent la réussite numérique et l’adoption des meilleures pratiques en matière d’EAD dans le rapport gratuit de Forrester intitulé The State of Agile 2017: Agile at Scale. Téléchargez-le dès maintenant et plongez dans le monde de l’agilité.