SAP FR

UAT – Quelles sont les meilleures pratiques pour les champions de l’ERP ?

by | mai 8, 2016

, , , , , ,

UAT – Quelles sont les meilleures pratiques pour les champions de l’ERP ?

Vous avez des difficultés avec les tests de validation (UAT) ? Vous voulez de meilleurs tests de validation ? Les conseils et meilleures pratiques qui suivent peuvent faire passer vos tests de validation et la qualité de votre ERP à la vitesse supérieure.

UAT Superstars at Work

Les champions des tests de validation au travail

Que le test concerne un système SAP ou Oracle EBS, ces conseils vont vous permettre d’améliorer la qualité de votre ERP :

  1. Définir de bons indicateurs – Les meilleurs indicateurs vous permettent de suivre votre progression et de l’adapter au besoin. Ils fournissent des renseignements immédiatement exploitables. Par exemple, en déterminant clairement le nombre d’étapes à tester par jour, vous êtes sûr de rester sur la bonne voie ou de pouvoir réagir dans le cas contraire !
  2. Trouver les bons arguments – Gardez en tête que vos utilisateurs métier ne sont pas des testeurs professionnels ! De bons arguments vous permettront de motiver les testeurs. Concentrez-vous sur la carotte, pas sur le bâton.
  3. Impliquer les utilisateurs pour une meilleure adoption – Faites participez le plus d’utilisateurs clés possible pour améliorer l’acceptation. Impliquez les entrepreneurs pour leur donner une sensation de pouvoir. Ceci va permettre d’améliorer les résultats des tests et réduire les risques de dysfonctionnement par la suite. Avec les bons outils, vous allez pouvoir partager efficacement le travail entre plusieurs utilisateurs clés.
  4. Sensibiliser les utilisateurs – Sensibilisez vos utilisateurs métier au nombre d’étapes qu’ils bloquent en n’effectuant pas les tests qui leur sont assignés. Ne soyez pas seul à subir l’urgence !
  5. Préparer les données – Prévoyez du temps pour générer des données utiles et documentez-les correctement dans votre script de test. Elles permettront aux utilisateurs clés de gagner un temps considérable.
  6. Localiser et supprimer – Localisez et supprimez les étapes obsolètes de votre protocole de test. Les processus opérationnels changent régulièrement. Certaines étapes ne sont plus nécessaires. Supprimez les étapes obsolètes et réajustez le protocole. Rien n’est plus frustrant que de tester des étapes inutiles.
  7. Regrouper les testeurs de façon stratégique – Regroupez les testeurs par domaine opérationnel plutôt que par pays et assurez-vous que les représentants IT et ceux des entreprises communiquent. Les différences culturelles sont souvent moins importantes que les différences fonctionnelles !
  8. Préparer des listes de tâches claires – Assurez-vous que chaque testeur dispose d’une liste de tâches pour savoir exactement quoi tester et surtout quand le tester. Ces listes de tâches réduiront leur temps d’inactivité pendant les tests. Gardez à l’esprit que le temps passé à effectuer des recherches dans un fichier Excel est du temps en moins passé sur les tests.

 

Qu’en pensez-vous ? Partagez avec nous vos conseils UAT en commentant cet article.

Vous en avez assez de tester les goulets d’étranglement ? Vous voulez davantage de conseils pour améliorer vos tests de validation ? Téléchargez l’ebook GRATUIT de Panaya et découvrez comment effectuer des tests plus efficaces, améliorer l’acceptation et renforcer à la fois l’engagement et la qualité !

Commencez les commentaires

0

I Want Risk-Free Change

×